Archief

1. Eerste Kruisdag

De Kruisdagen zijn de maandag, dinsdag en woensdag voor het feest van O.L.H. Hemelvaart. Het zijn boetedagen waarin gesmeekt wordt voor “de vruchten der aarde”. In sommige streken trekt men onder het zingen van de Litanie van  Alle Heiligen door de velden, voorafgegaan door het kruis. De litanie en de daarbij horende gebeden zijn smeekbeden met het doel “de door de zonde opgelopen straffen af te wenden” en de hemel te smeken om gunstig weer.

(bron: Vandenberghe, Henri: Gewijd of Vervlogen? op. cit.)

           

2. In Reningelst en Westouter moeten alle vluchtelingen met geweld weg

Brief van 4 januari 1915 aan de Commandant vh XVI e corps vh Franse leger: “M le Gouverneur de la province, par sa circulaire du 30 9 bre dernier a prescrit que certaines catégories de réfugiés devraient être invitées à abandonner la région occupée par les troupes alliées. Cette mesure avait pur but de faire évacuer la zone occupée et de réprimer l'espionnage. Depuis lors on a pu constater que des maladies contagieuses (se) sont déclarées dans la commune et dont la cause peut être attribuée à la densité de la population actuelle.    J'ai fait comprendre par mes agents aux réfugiés qu'ils avaient tout intérêt  à s'éloigner le plus tôt possible de la commune; un grand nombre ont satisfait à mon invitation, mais une catégorie de réfugiés s'obstine à rester sur place; ce sont ceux qui (sont) sans moyens d'existence ou d'une moralité douteuse (qui) restent tapis dans ces chaumières, où l'air vicié peut inciter à tout instant des épidémies. Je me permets, M. le Général, de réclamer le bienveillant concours de l'autorité militaire pour me mettre à même de dégarnir d'un trop plein (de) ces maisonnettes basses, humides et au plus haut point anti-hygiéniques. Je crois devoir ajouter qu'information m'est donnée que des trains partant de Poperinghe sont mis en mouvement vers la France pour le transport de réfugiés, munis d'un  certificat d'indigence." (Bron: SAP: Briefwisseling vh gemeentebestuur van Reningelst, brief n° 17945)

“Zaterdag 15 mei 1915: Veel vluchtelingen trekken weg, verjaagd uit Rousbrugge, Watou, Proven. (..) Iedereen moet eene verblijfkaart (permis de séjour) hebben.”(Bron: Baert, op. cit.)

 

3. in Ieper een geweldige brand

Zie foto 1: het brandende Ieper (en het front), voorjaar 1915.

 

4. de Drie Goên

De DrieGoen  -  drie pachtgoeden – in de huidige Driegoenstraat is een kleine kern die van oudsher en tot op vandaag bestaat uit drie grote hoeves. De plaats bevindt zich in de noord-oostelijke hoek van Reningelst (bij de grens met Vlamertinge), waar merkwaardig genoeg de erven van drie hofsteden (goedingen) heel dicht bij elkaar liggen.

Meer info via: info@vanwalleghem.be

NAMENLIJSTEN

Terug